A la maison , sans.....

Publié le par janik biancardini

......bouger, j'ai très mal à l'épaule et au poignet, et pourquoi donc?????

Moi je sais, j'ai fabriqué des yoyos depuis 4 jours.

En rangeant , je trouve des échantillons de tissus tous très vifs de chez "Friday" qui mesurent 8 X 8 .

Tout à fait ce qu'il me faut.

 

DSC02095

 

J'ai coupé avec un gabarit en carton , toujours les biscottes !oui!

Et tous les soirs j'en fais une trentaine.

Et voilà pourquoi j'ai mal....partout.

 

DSC02096

 

Regardez comme ils sont beaux , les blancs en soie sont pour des serre-têtes de petites filles il y a 135 yoyos et ce n'est pas fini.

J'ai réassorti les couleurs en ajoutant de l'imprimé, ceux-là sont plus gros .

Je vous dévoilerai bientôt à quoi ils vont servir!!

 

DSC02097

Sympa ! les couleurs

 

 

zip

 

 

J'ai envoyé à ma cousine des photos d'elle , retrouvées dans de "vieux albums"

 

DSC02094

 

Mon père qui naviguait sur toutes les mers à bord de cargos et pétroliers , passait des quantités de fois par le canal de Suez  pour aller dans le Golfe Persique ; et nous savions qu'à son retour il y aurait des quantités de cadeaux venus d'Egypte .

 

L'inévitable arrèt à "Port Saïd". Tout le long du canal des marchands montaient à bord des bateaux et proposaient leurs trésors.

 

Des selles de chameaux en cuir transformées en fauteuil , mon frère et moi en avions chacun, une verte pour Loïc et une rouge pour moi , elles sont toujours dans le grenier chez maman, d'énormes poufs de toutes les couleurs , des sacs en cuir avec des motifs dorés , des babouches !absolument magnifiques !oui!!!

 

Mon père en achetaient des dizaines de toutes les tailles et de toutes les couleurs , comme ça il était sûr qu'elles allaient à tous les pieds.

 

Les voisins savaient d'où il revenait car toute la famille (on habitait près les uns des autres) portait les fameuses babouches , d'un modèle unique dans la région . elles se présentaient comme des claquettes avec une bande en cuir peinte de motifs égyptiens, ouvertes au bout , et de la semelle en pointe devant partait une tresse qui en recourbait l'extrémité et qui se rattachait à la bande de cuir .

 

J'étais persuadé que toutes les princesses ainsi que Cléopâtre en portaient comme moi.Je les avais vues dans mes livres de contes .

 

et voilà comment sont arrivés aussi des albums de photos , l'un appartenait à ma grand mère et l'autre c'est le mien.

 

DSC02090

 

 

DSC02091

 

Ils sont très bien conservés car ils ont au moins pour le premier 45 ans.

Le seul ennui est que les pages en carton sont agencées pour les photos en collant des onglets qui , eux se décollent.

 

Ici se termine ma rubrique "souvenirs " maintenant , Line donne moi tes impressions sur ces vieilles photos que je t'ai envoyées!!

 

 

Publié dans patchwork

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article