Le plaisir du boutis......

Publié le par janik biancardini

Hier après-midi ,j'ai passé (j'ai regardé l'heure) 3 h 1/2 à décalquer un boutis , en plusieurs étapes ,car j'ai un mauvais souvenir des premières fois où j'ai touché au boutis .

Je ne faisais que des pétassons car le temps qu'il fallait pour décalquer un motif était tellement long que je peinais à la fin.

En 2005 , au bout de 3 pétassons que je faisais avec délice , j'adorais passer les aiguilles longues dans les couloirs et les sentir glisser entre les deux tissus tendus par le tambour, ma main et mon bras ne s'en sont pas remis .

La douleur m'empêchait de tenir quoi que ce soit ; ça s'est terminé à Marseille ,opérée par le professeur Legrée.
Diagnostic: une sténotendinite de Quervin!!!

La gaine du tendon sténosée ( crispée) autour du tendon , et le seul moyen d'y remèdier ,une petite intervention où l'on fait coulisser une barre métallique entre le tendon et la gaine ; tout ça en ambulatoire ,une heure après ,plus aucune douleur.

DSC01668

Il a fallu quand même rester deux mois sans me servir de la force du poignet.
Donc si je me remets au boutis .......il va falloir calmer mes ardeurs "couturieuses".

DSC01670
DSC01671
Celui-ci est un abat-jour , rien de tel que la lumière pour mettre en valeur le travail du boutis.

DSC01672


Je vais commencer par la lettre de l'alphabet......
Merci Albine pour le conseil de transfèrer le dessin avec un stylo"friction" , mais je réfléchissais ,est-ce-que le stylo tient quand ,à force de toucher le tissu et avec la chaleur de la peau, cela risque de s'effacer alors...catastrophe....


zip



Au fait le pêcheur n'a pas ramené de poisson mais......il a cueilli quelques asperges sauvages pour faire une ...petite omelette ce midi...et ça tombe bien car je vais chez le coiffeur cet après-midi et je dois préparer le repas rrrrrrapidement et l'avaler encore plus vite...

DSC01673

...on ne mange que l'extrémité de ces asperges car elles sont vite boisées.


Cirez-vous vos chaussures?

Mon mari cire lui-même ses chaussures et très souvent , mais je dois vous dire c'est .......la seule chose qu'il fait à la maison!!!!

DSC01667Valentine cire les sabots de son cheval ,ça fait bel effet lui-même en est tout étonné, en fait c'est de la graisse car il a les sabots fragiles et la corne s'effrite alors.
Après son aventure ,la semaine dernière les dégats étaient au rendez-vous , il a galopé dans les cailloux et sur le bitume!!

Et moi qui va me cirer les miennes.?.....

Publié dans patchwork

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
<br /> ca promet d'être beau ce boutis .<br /> quant à savoir qui va cirer tes pompes... a moins d'en mettre en plastique, je pense que comme d'hab ce sera toi... lol<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Bonsoir Janik, il faut repasser à chaud, et je ne pense pas que la chaleur de la peau efface, à moins d'avoir de la fièvre !<br /> <br /> <br />
Répondre
P
<br /> Eh bien moi aujourd'hui, j'ai décidé de te cirer les pompes :<br /> - bravo pour ce bel article,<br /> - bravo pour ta patience pour le boutis,<br /> - bravo pour ton courage pour cette opération de la tendimachinchose,<br /> - bravo pour tous les pétassons, et toutes les belles choses que tu fais,...<br /> Mais ce n'est pas du cirage de pompe, c'est bien mérité ! Bonne journée !<br /> <br /> <br />
Répondre