mes pauvres yeux!

Publié le par janik biancardini



je l'ai commencé alors que mes yeux ne me jouaient pas de vilains tours , comme par hasard le lin est très fin .
C'est un travail minutieux et je dois dire que je ne peux le reprendre qu'avec l'aide de ma lampe "daylight".
Je vous montre où j'en suis ....





j'ai l'impression que je ne la finirai jamais .


             


Publié dans point compté

Commenter cet article